Le temps d'une recette ...

Le temps d'une recette ...

Le Nuoc Mam fabriqué à la maison !

Priver un Vietnamien de son nuoc-mam où qu’il soit dans le monde, c’est le faire se désespérer !

Le nuoc-mam, une sauce à base de poisson fermenté dans une saumure est un condiment absolument indispensable à la cuisine vietnamienne.

 

 

La fabrication du Nuoc mam chez ma Belle-Mère à Nha Trang.

 

Pour fabriquer le nuoc mam, elle choisit toujours des anchois, les meilleurs poissons pour cette saumure, à son avis.

 

Bien mélanger les poissons avec du sel (30 à 40 kg de sel pour 100 kg d'anchois)

 

Préparer la jarre en mettant des petites branches au fond pour filtrer.

 

Puis ajouter une belle couche de sel

 

Remplir la jarre avec les poissons préparées.

 

 

 

Ajouter une dernière couche de sel

 

 

Bien couvrir les jarres et les laisser au soleil pendant un an.

 

C'est par curiosité, nous lui avons demandé de nous faire voir ce que deviennent les poissons  un mois plus tard

.

 

Après d'un an de macération, Le Nuoc Mam "Nhi" est récupéré par l'écoulement goutte à goutte par  l'oriffice de la jarre.

Nous l'avons apporté avec nous en France !

 

Quelques informations concernant la qualité de Nuoc Mam :

Auparavant, le Nuoc Mam était réparti en trois catégories :

le Nuoc Mam « nhi » c'est à dire le Nuoc Mam de premier jus, le meilleur, très cher, puis le Nuoc Mam de table et celle de cuisine.

Actuellement les Vietnamiens ont pris le degré d'azote pour classer le Nuoc Mam.

Classification actuelle :

• de 30 à40 degrés d'azote : premier cru pour la table

• de 20 à 29degrés d'azote : deuxième cru pour la table et la cuisine

• de 15 à 19degrés d'azote : troisième cru pour la cuisine

 

Moi, je préfère celle-ci :

 






11/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres